CAPITAL D'AMORCAGE


Préalablement au capital risque, le capital d’amorçage est un apport en capital pour des entreprises en démarrage, le plus souvent fait par des business angels.

Capital-création

Financement destiné au développement technique du produit et à sa commercialisation, dans les toutes premières années d’existence de l’entreprise. Avec le capital-amorçage, capital-création forme la catégorie du capital-risque, sous-composante du capital-investissement spécialisée dans les entreprises à leur tout début.

CAPITAL DÉVELOPPEMENT

Le capital-développement concerne des entreprises qui ont franchi le stade du capital risque, et donc validé le potentiel de leur marché, et qui ont besoin de financements additionels pour supporter et accélérer leur croissance ; soit leur croissance interne (financement de leur besoin en fonds de roulement), soit leur croissance externe (acquisitions).

CAPITAL DE PROXIMITE

Les connaissances, les proches, les membres de la famille de l'entrepreneur, peuvent lui apporter les fonds nécessaires.
Le capital de proximité est une des principales sources de financement de la création d'entreprise.

CAPITAL INVESTISSEMENT

Activité d'investissement en fonds propres ou quasi-fonds propres dans des entreprises, généralement non cotées, pour financer la pré-création, la création, le développement et la transmission, avec pour objectif principal, la réalisation de plus-values à long terme rémunérant le risque pris (se distingue des activités banque-industrie et banque d'affaires dont les objectifs sont principalement des retombées de prises de participation dans d'autres activités bancaires et de services financiers).

CAPITAL REMPLACEMENT

Acquisitions de positions minoritaires dans des entreprises ne pouvant offrir de sorties immédiates ou rapides sur les marchés à ses actionnaires minoritaires mais présentant pour le capital investisseur des possibilités de revalorisation et de liquidité à terme.

CAPITAL RETOURNEMENT 'TURNAROUND FINANCING' OU ' RECOVERY FINANCING'

Financement en fonds propres d'entreprises ayant eu des difficultés et pour lesquelles des mesures permettant le retour aux bénéfices sont prises ou identifiées.

CAPITAL RISQUE

S'applique de manière abusive pour décrire l'ensemble des activités de capital-investissement (traduction du terme 'venture capital') correspond :

  • soit à des investissements en fonds propres et assimilés dans des entreprises de technologies avancées
  • soit à des financements en fonds propres et assimilés dans des entreprises en création ou dans leurs premières années d'existence ('First round and early stage') ;
  • soit encore au cumul de ces deux critères.
Premier tour ('First round and early stage') : investissement à la création et/ou en phase de démarrage.

Deuxième tour ('second round') : financement d'une société en décollage pour financer les besoins de fonds de roulement et développement commercial... : entreprise pouvant encore être en perte mais avec des ventes croissantes.

CAPITAL TRANSMISSION

Investissements en fonds propres pour le rachat majoritaire du capital d'une entreprise.

M.B.O. (Management Buy-Out) rachat associant le management au capital.

L.M.B.O (Leverage Management Buy-Out) M.B.O. avec effet levier.

Buy-In : rachat en associant au capital un dirigeant ne faisant pas partie du management initial de l'entreprise reprise.

Repreneur : personnes physiques externes ou internes à la société s'associant à des investisseurs financiers pour acquérir en minoritaire ou en majoritaire le capital d'une entreprise.

Capital redéploiement : Rachat par un groupe actionnaire financier, sans levier ou avec un faible stock-options, des BSA ou une part minoritaire du capital, dans l'objectif de revaloriser la société en redéployant ses activités.

Carried Interest
Pourcentage des plus-values d’un fonds de capital-investissement prélevé sur le bénéfice des apporteurs de capitaux et revenant à l’équipe de gestion. Généralement autour de 20% des plus-values réalisées au-delà du hurdle rate.

Corporate venture      
Capital consacré au capital-investissement provenant d’entreprises industrielles établies. Cette activité permet à une entreprise industrielle de surveiller le marché à la recherche de percées technologiques touchant leurs activités et, le cas échéant, de placer leurs capitaux dans des entreprises offrant des perspectives de coopération industrielle… ou présentant des risques de concurrence.
Accueil |   Contact   |   Plan du site